Résine polyester ou résine époxy ? Quelles différences ? Laquelle choisir ?

Publié le : 26/10/2018 16:24:18
Catégories : Wiki-composites

Il existe trois grands types de résines thermodurcissables dont les deux plus courants sont : Le polyester, l’époxy.

Ces deux résines présentent des caractéristiques communes mais sont aussi très différentes ! Il est notamment important d’utiliser des protections corporelles, pour les voies respiratoires et les yeux dans les deux cas. Elle peuvent être chargées, toutefois certaines charges différent d’une résine à l’autre, et être travaillées en stratification à une température stable comprise entre 15 et 25°C.

La résine polyester :

Cette résine a pour principal avantage d’être économique. Elle se travaille sur différents supports (bien préparés), même si elle reste à privilégier sur le bois ou une autre base polyester, or il vaut mieux avantager une base époxy sur de l’époxy pour une durabilité accrue.

Pour faire valoir tout le potentiel d'une résine polyester les qualités annoncées, il faut donc travailler dans un environnement tempéré, avec une résine polyester à température tempérée sur un moule ou une pièce à température tempérée également, comme cité précédemment entre 15 et 25°C. Il reste possible de sortir de ce cadre puisque la résine polyester est assez souple en terme d’utilisation, notamment en changeant de catalyseur ou son dosage.

Les formulations de résine polyester sont très nombreuses : orthophtalique, isophtalique, isophtalique npg, vinylester…..nous allons simplement nous intéresser aux deux plus courantes.

Résine polyester orthophtalique :

C'est la formulation la plus classique ! Extrêmement polyvalente et peu onéreuse, elle permet aussi une stratification solide cependant elle souffre d’une prise en eau importante, c’est à dire que le système fibre + résine est bien plus réactif à l’humidité : ce qui compromet sa durabilité. Elle a aussi pour effet, un retrait plus important. Génant, lors du tirage de pièces en moule.

Résine polyester isophtalique :

Pour limiter la prise en eau (sans être toutefois étanche), il existe la résine polyester isophtalique contenant du cobalt (ce qui lui donne sa couleur bleue) qui lui procure une “qualité marine”, en plus de toutes les qualités de son homologue orthophtalique. C'est une résine à faible retrait.

Elle est parfaite pour les constructions ou réparations navales, la  fabrication de pièces de type piscine, bassin, ou encore l’automobile, en étant complétée d’un gelcoat/topcoat.

Il est en général recommandé de privilégier l’utilisation de cette formulation pour effectuer un travail de qualité.

La résine époxy :

La résine époxy, comme la résine polyester est un composé thermodurcissable, cependant elle nécessite deux composants (base + durcisseur), tout cela fonctionnant sur la règle des parts (se référer à la notice technique du produit). Cette résine est parfait pour tous les travaux nécessitant des performances accrues ou durabilité/solidité plus importante.

Au contraire de la résine polyester, elle est étanche par nature, ce qui écarte tout problème liée à son immersion ou sa présence dans un milieu humide, c’est pour ça qu’elle est notamment très utilisée pour les réparations en dessous de la ligne de flottaison dans le milieu nautique. Elle présente également une adhésion maximum : c’est à dire qu’elle tient sur tout type de support que ce soit, du métal, du bois, du béton, une stratification polyester, en procurant une résistance plus importante aux contraintes mécaniques et chimiques.

Lors de sa phase de séchage, cette résine n’opère aucun retrait : les cotations “avant-après” seront donc les mêmes.


En conclusion, il n'existe pas de meilleure solution, il existe des solutions en fonction du type de projet et de ses contraintes.

Partager ce contenu